Loading...

Pôles d’activités - Affaires sociales

Un Comité toujours en plein dynamisme de par une actualité toujours en mouvement... du domaine réglementaire au domaine de l’objet connecté... Pour du meilleur chaque jour...
Le Comité Affaires sociales a connu une année 2018 très riche avec un principal fait marquant : son changement de Président. Après plusieurs années à la présidence du Comité Affaires sociales du SNCT, Daniel BAILLEUIL (PONTICELLI FRERES) a passé le relais à Pierre WEBER (PONTICELLI FRERES)

Nouvelle dynamique donc pour le Comité Affaires sociales qui a balayé l’actualité SSE tout au long de l’année, multiplié les groupes de travail et interventions auprès des pouvoirs publics. Retour sur
les principaux travaux réalisés.

EVOLUTION DE LA RÉGLEMENTATION SUR LA PÉNIBILITÉ : 4 FACTEURS DE MOINS À DÉCLARER !
A l’occasion d’un Comité Affaires sociales, Franck GAMBELLI (UIMM) est venu présenter aux adhérents les évolutions de la réglementation en termes de pénibilité. Bonne nouvelle pour notre Profession : 4 facteurs de pénibilité ont été supprimés en ce qui concerne les obligations administratives : postures pénibles, manutentions manuelles de charges, vibrations mécaniques et agents chimiques dangereux. Une évolution positive pour notre Profession.

CONVENTION NATIONALE D’OBJECTIFS (CNO) : BUDGET COMPLÉMENTAIRE ALLOUÉ !
89 millions puis 100 millions d’euros à nouveau distribués par les CARSAT dans les dispositifs d’aides aux PMI/PME dans le cadre des conventions CNO et AFS (Aides Financières Simplifiées).

Le SNCT, via ses différents canaux de communication et ses délégués régionaux, a massivement informé ses adhérents des possibilités d’investissements en terme SSE via la CNO. Une belle occasion pour nos entreprises adhérentes d’investir dans leurs outils de prévention !

RÉFORME DE LA SANTÉ AU TRAVAIL : FOCUS SUR LE RAPPORT LECOCQ
Fait d’actualité majeur pour l’année 2018, le rapport Lecocq a été remis le 27 août au premier Ministre afin de proposer la simplification de l’accès des employeurs aux différents acteurs de la santé au travail en les réunissant dans une seule structure nationale. Actuellement : 420 SSTI devraient fusionner.

Le SNCT et l’UIMM restent vigilants sur cette nouvelle réforme notamment au niveau des cotisations SSTI. Nous préconisons que les cotisations SSTI soient dues pour les entreprises qui n’ont pas de préventeur en interne avec une exigence de prestation réelle et qualitative afin d’assurer un meilleursuivi des salariés des secteurs industriels. Les entreprises disposant de préventeurs internes en seraient dispensées.
 
YAMMER LA NOUVELLE COMMUNAUTÉ HSE DU SNCT !
Avec une volonté toujours plus forte de se rapprocher de ses adhérents et afin de multiplier les échanges entre industriels sur les bonnes pratiques SSE : le comité affaires sociales a mis en place sa communauté SSE via Yammer. Réseau social réservé uniquement aux adhérents du SNCT, cette communauté permettra aux différents responsables SSE d’avoir régulièrement :
  • de retrouver les dernières actualités liées à la thématique SSE et propre à notre Profession,
  • de découvrir les programmes d’accompagnements et d’aides liés à l’SSE,
  • de poser directement des questions aux membres de la communauté sur une bonne pratique ou des conseils sur le choix du matériel à adopter selon un cas de figure précis.
Aussi, Yammer permettra au SNCT de collecter les sujets d’intérêts des industriels afin de les traiter de manière plus précise durant les différents comités affaires sociales.